Ville

Vous allez aimer les jours de pluie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Voici un Street Art plutôt novateur qui ne passera pas inaperçu les jours de pluie, un art qui s’affiche sur les trottoirs de Seattle et devient visible seulement quand il pleut.

Ce principe vous permet d’apposer votre message caché ou votre œuvre surréaliste grâce à un produit qu’il faut appliqué toujours sur sol sec et n’apparaissent que lorsque la chaussé est mouillée.
Le Rainworks est temporaire, respectueux de l’environnement et est complétement non-toxique.

Le point de croix de mémé s’expose dans la rue.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mamie reprend du service en s’exposant dans la rue. Urban X Stitch crée des œuvres magnifiques et colorées mêlant broderie et « Street Art » poussé à son extrême. Comme tous « Street Art » et œuvres éphémères, ils ont le mérite d’attirer l’attention des passants dans un environnement parfois pas très plaisant.

Un peu de beauté dans un monde brutes!

La route à énergie solaire.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il y a environ 8 ans, un ingénieur électronicien nommé BRUSAW et sa femme ont commencé à avoir l’idée de remplacer l’asphalte sur les routes des États-Unis avec des panneaux solaires produisant de l’électricité. L’idée a germé dans un projet, où les panneaux de LED intégrées pourraient servir de marquage et d’avertisseur, et peut être chauffer pour empêcher la neige et la glace de s’accumuler. Le projet a reçu un financement du Ministère des Transports Américain de 100.000 dollars en Août 2009 , et les travaux ont commencé sur le premier prototype.

Les premières photos du prototype désormais opérationnel ont été dévoilé. Chacun des nouveaux panneaux comportent des cellules photovoltaïques et des circuits imprimés, 128 LED programmables, un élément de chauffage pour aider à répondre au problème de la glace et la neige, et sont surmonté d’un verre ultra solide (qui a dépassé les attentes de la charge, de traction et de résistance au choc).

Julie BRUSAW déclare:  » l’ensemble des panneaux est équivalent à un panneau solaire de 3600 watts. L’ énergie recueillie dépend de la quantité de soleil reçu. Donc, comme pour tout panneau solaire, il produit plus dans certaines parties du pays et du monde que d’autres « .

Une série de câble est reversé sur la maison pour utiliser l’énergie en trop sachant que le but est à faire usage de toute cette énergie inexploitée. Le projet est sur le site Indiegogo en auto-financement.

Nos routes dans le futur seront éclairé comme des sapins de noël!

 

 

Exemple d’utilisation:

 

Solidité à tous épreuves:

 

La forêt penchée.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Voici le projet « Forêt Ivre » par Alexis Tricoire. Ces amusant balais végétal font référence à une problématique essentielle le réchauffement planétaire et tout particulièrement les arbres couchés après une tempête.

Cette installation ludique et dynamique provoque un désordre visuel dans le cadre géométrique du jardin à la française à la « Le Nôtre ». Prisonniers d’un mouvement qu’ils ne maîtrisent pas, ayant perdu le sens de la verticalité, les arbres inclinés sont l’image symbolique de l’effrayant désordre chaotique qui s’abat sur mère nature.  La nouvelle version est fait de métal et de tissu lycra.

 

 

 

 

 

Du vent dans le dos…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Très beau projet de mobilier semi-urbain qui prend en compte l’histoire du lieux et le travail des artisans locaux.

Situé à Verchères, un petit village à proximité de Montréal, ce monument crée par les Ateliers Guyons rend hommage aux premiers fondateurs de la ville qui sont arrivés par le vent et l’eau dès 1740 dans la région. Les promeneurs peuvent alors s’asseoir sur ces bancs du parc et revivre l’histoire de Verchères.

Vous pourrez voir aussi sur son site les nombreux autres projets tel que du mobilier d’intérieur, vélo et autres aménagements d’espace.

Brique tu étais, nouvelle brique tu deviendra.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’industrie de la construction est l’une des parties les plus inutiles de notre société, avec une production étonnante de déchets. Les briques et le béton peuvent être récupérés, mais les petits morceaux finissent souvent dans les décharges ou reste sur place.

Les briques sont de retour avec cette belle idée des concepteurs Youngwoo Park, Hoyoung Lee et Kim Miyeon en ramassant de petits fragments de briques et de béton et en les remettant en état.

L’appareil est un petit robot qui a la forme d’une imprimante et la fonction d’un aspirateur. Il prend les briques cassées dans son bac intérieur, les pulvérise et ajoute de l’eau. La poussière de brique se solidifie en formant une autre brique qui sont tout aussi solide que les première.

Les visuels montrent de nouvelle brique qui ressemble drôlement à nos briques d’enfance les LEGO, enrichit  par de petites protubérances qui servent à verrouiller l’assemblage des blocs entre elles.

Concept très intéressant avec une petite touche d’originalité sur l’esthétique.

Voir les liens:
Une écologie possible pour les matériaux de construction.
EcoArk l’avenir du bâtiment écologique.

Du ruban adhésif, la rue et du rêve.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’artiste de rue australien Buff Diss crée des œuvres d’art avec du ruban adhésif. Plutôt que d’utiliser la peinture en aérosol, Diss Buff a choisi d’utiliser du ruban adhésif car il aime les graffitis qui peuvent être éphémère.

Encore un artiste collé à la rue!

 

 

Des panneaux publicitaires d’un autre genre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Voici un projet urbain qui change les panneaux publicitaires en créant un jardin suspendu en bambous.

Chaque installation comprend un série de bambou, des brumisateurs d’eau, ainsi qu’un détecteur environnementaux WiFi pour surveiller la qualité de l’air.

Le créateur de cette installation, Stephen Glassman , déclare: « mon intention est de provoquer une fissure dans le paysage urbain de sorte que lorsque les gens sont coincés dans les embouteillages, ils puissent voir un espace vivant et rafraîchissant qui leurs permettent de prendre une respiration intérieure et se sentent comme des humains »

La ville sombre sous la peinture.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jeremy Mann est un artiste américain qui vit à San Francisco. Il créé ces magnifiques peintures à l’huile de paysages urbains assez sombre.

Les rues sombres de la ville semblent être trempé par la pluie, évoquant des sentiments d’émerveillement et de mystère. Tout ce que j’aime dans la ville.

Avec les multitudes de peinture sur son site, découvrez d’autre facette de la ville américaine.

L’apiculteur urbain, l’apiculteur de demain.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le designer néo-zélandais Rowan Dunford a développé un produit pour amener l’apiculture aux milieux urbains pour limiter la diminution de la population d’abeille. L’apiculture est très répandu dans les villes maintenant car la campagne est bourré de pesticide avec l’agriculture intensive.

Les abeilles étant cruciale pour l’approvisionnement alimentaire du monde, la création de produits tels que la ruche urbaine pourrait aider à stabiliser le problème en facilitant le processus de l’apiculture.

Parfait pour les débutants, la ruche moderne est simple d’utilisation et conçue en kit. Vous pouvez  ainsi facilement empiler plusieurs ruches pour construire votre propre colonie.

A vos pots de miel!

A voir aussi:

Le miel Béton

Parti poétique