chaise

La chaise déstructurée.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La  » 3/4 Place Keeper Chair » de Julian Sterz, fait parti de son sujet de diplôme sur l’identité et les archétypes. A la frontière entre l’art et le design, il recherche par l’expérimentation, en prenant une chaise, à savoir combien de forme et de fonctionnalité peut elle recouvrir avant de cesser d’être une chaise.

Il a d’abord pensé à utiliser une chaise de grande valeur comme une chaise Louis XIV ou un fauteuil Eames, mais il a finalement opté pour une simple chaise en bois présent dans tous les foyers. Avec ce projet il remet en question les conventions et fait vraiment réfléchir. Il étudie la relation entre un objet et la signification attachée à elle. Cette chaise classique devient alors quatre nouvelles chaises, les pièces manquantes dans chaque cas sont remplacé par un élégant cadre en métal.

«L’idée était de concevoir une chaise dont les six éléments de base (quatre pieds, une assise et un dossier) ont été rejoints par une autre partie en plastique moulé, «  dit Julian Sterz «Au cours du processus de conception je voulais mettre l’accent sur ​​les caractéristiques de la chaise grâce à une division systématique des parties. »

 

Publicités

« Slagbaenk » quoi?!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

« Slagbaenk » un concept que j’adore se situant à la frontière entre art et design.

Il s’agit d’un meuble constitué de plusieurs pièces qui lui confère un statut très conceptuel et fonctionnel. Le « Slagbaenk » traditionnel tient une place importante dans l’histoire du mobilier scandinave. Son concept est resté inchangé au cours des 100 dernières années. Il s’agit d’un meuble multifonctionnel qui doivent offrir une multitude de fonction au quotidien, ce qui le rend très intéressant.

Un objet deux en un, le banc où nous sommes assis, un coffre de rangement pour stocker des choses et un canapé sur lequel nous nous reposons. Il s’adapte aux besoins d’une maison comme une sorte de mobilier « couteau suisse ».

« Slagbaenk  » par B-Fex est un concept simple – cinq planches fixées entre deux chaises. Une large planche est placée au-dessus des chaises, fournissant à la fois l’assise et le couvercle de rangement. Les planches peuvent varier en longueur, en s’adaptant à la longueur souhaitée du banc.

www.artwithfunctiondesignwithout.com

De la douceur dans une chaise.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cette chaise a été conçu par Oato et il a réussi a faire tenir le dossier un tube d’acier pliée en la coinçant.

Cette chaise archétypale a été réorganisé comme si elles étaient simplement collées ensemble.Tous les éléments ont un rôle de premier plan et dans le soutien dans la structure de la chaise.

L’assise et les jambes sont faites de bois alors que le dossier est en acier.

La chaise à l’italienne.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cette élégante chaise nommé “Pelleossa” est une création du designer Francesco Faccin.

« Pelleossa » est à la fois issu d’un travail artisanal et d’un produit industriel. Elle est faite de matériaux traditionnels avec des techniques industriels inspiré d’une conception classique italienne pré industrielle comme la Chiavarina par exemple.

Elle est constituée d’une structure en pièces de bois tournées industriellement sur laquelle est tendue une assise de cuir. Cette chaise est faite sur le principe de la répétition de deux diamètres (30mm et 15mm min max). C’est ce que le créateur appelle « Skinny » parce qu’en faite cela lui fait penser à des surfaces osseuses. Le designer dit qu’il adore les os parce qu’ils sont le résultat d’un processus naturel … et puis qu’ils sont les éléments essentiels de notre structure.

L’assise acide.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour sa thèse à Bezalel Academy of Arts and Design basée à Jérusalem, Sharon Sides a fusionné dans son travail la technologie et la nature pour créer « Stumps » (souche). Cette chaise atypique amené la dureté de la technologie et  la douceur de la nature.

Pour créer ces « Stumps », les feuilles ont d’abord été gravée avec de l’acide pour créer des taches de couleur et la patine, puis ils ont été plié pour devenir sièges.

Explorer la relation entre la technologie et la nature est un acte important pour le designer mais il va encore plus loin, il tente également de mettre en valeur l’ histoire de l’arbre ainsi que son âge.

Les stries du bois sont des empreintes digitales unique pour Sharon et cela donne une collection vraiment inimitable.

Union de deux matériaux pour cette chaise.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le projet ici présenté, est la « Chaise Corliss » conçut par le Studio DUNN.

Le studio DUNN est une société créatrice de petits meubles, passionnés par la création originale et réfléchie. Leur inspiration provient de plusieurs endroits, d’une fabrication locale et d’une observation riche de la tradition américaine, du patrimoine, de l’invention et de l’ingéniosité. Studio Dunn a été fondée en 2010 à Pawtucket, Rhode Island, le berceau de la Révolution industrielle américaine.

La « Chaise Corliss » est l’intégration intelligente de la construction traditionnelle de bois d’érable américains qui donne ce côté gracieux et d’un dossier en aluminium fabriqué à la main. Cette union de matériaux durables et recyclables se lient harmonieusement par cette courbe. le Studio DUNN rend ainsi hommage à George Corliss, le créateur de la machine à vapeur à alimentation indépendante.

Finalement, cette chaise est pleine de simplicité et de pureté dans le choix des matériaux utilisés tout en mettant en avant le processus de fabrication.

[Studio DUNN]