plastique

De l’or dans des bouteilles.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un vrai coup de foudre pour ce projet créatif et participatif que j’ai pu voir lors de mon passage à la Biennale Internationale du Design de St Etienne 2015 (Salle Hypervital) . C’est avec des réfugiés sahraouis localisés dans des camps au sud-est de l’Algérie, que Florie SAINOT a collaboré afin de réaliser le projet Plastic Gold.

La designer a développé une technique qui permet de transformer des simples bouteilles de plastiques en bijoux précieux, par l’intermédiaire d’un outillage rudimentaire, de peinture et de sable chaud. Le plastique est récupéré dans les alentours des camps et est recyclé. Cette matière, une fois transformée, assume une finalité différente: esthétique. Florie SAINOT enseigne sa méthode aux femmes réfugiées afin qu’elles puissent créer elles-même leurs propres bijoux.

La reprise d’un artisanat local par des groupes de femmes représente une aide pour l’économie locale, et un moyen de préserver le patrimoine culturel des sahraouis: Less is more, ou quand les gros riens du tout prennent forme et font œuvres.

EcoArk l’avenir du bâtiment écologique

Ce diaporama nécessite JavaScript.

EcoARK est un pavillon conçu spécialement pour l’Exposition internationale de Taipei par la société MiniWIZ et entièrement construit avec des bouteilles PET recyclées.

Ce bâtiment écologique, financé par le groupe taiwanais Far Eastern, propose une solution fascinante au problème de l’accumulation des déchets. Sa réalisation a permis le recyclage de 1,5 million de bouteilles en plastique. L’EcoARK fait neuf étages de haut et a accueilli l’Exposition Internationale de fleur de Taipei.

L’idée de ce pavillon est née, selon Far Eastern, du volume phénoménal de bouteilles PET utilisées à Taiwan, soit 4,5 milliards de bouteilles de 600 ml ou 90 000 tonnes chaque année. Sa conception est le résultat de trois années de recherche qui ont abouti au concept de POLLI-bricks, des « briques » translucides aux propriétés isolantes remarquables qui s’encastrent les unes dans les autres et qui peuvent, selon la destination du bâtiment, être ou non laissées vides.

Utilisation des techniques pour diminuer l’empreinte carbone du bâtiment: ventilation naturelle, chute d’eau qui régule la température extérieur de la structure, les POLLI-BRICK ™ qui ont une propriétés d’isolation élevées ainsi qu’un système d’éclairage qui provient de l’énergie solaire capturée au cours de la journée puis restitué la nuit un éclairage à LED EcoARK.

A la mi-mars, l’EcoARK avait attiré 1,5 million de visiteurs parmi les quelque 5,5 millions de personnes qui avaient franchi l’exposition.

Le Pavillon EcoARK a été pensé pour qu’il soit entièrement démontable et puisse se déplacer dans des conteneurs. Le procédé sera montré dans plus de 100 écoles primaires, collèges et lycées partout en Taiwan en vue d’enseigner aux enfants l’importance du recyclage.