bois

Lié par le plastique.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Incroyable idée que celle de la designer Micaella Pedros, « Joining Bottles » est une technique expérimentale d’assemblage de bois utilisant des bouteilles en plastique rétractées.
Par la chaleur, une simple bouteille en plastique est transformée en un matériau de collage du bois, comme une attelle, offrant une manière amusante et accessible de faire des assemblages hors du commun.

Nous avons là une formidable idée pour recycler les matériaux que l’on trouve en abondance partout dans le monde.

 

Publicités

Un meuble pour l’éternité.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce meuble en kit est conçu pour durer toute votre vie. En le montant vous en faite une bibliothèque pour votre intérieur. Le bois de ces étagères va colorer, la matière va vivre et vieillir avec vous au point que se sera lui qui vous accompagnera jusqu’après la mort.


Lorsque vous mourrez, les étagères peuvent être démontées et réassemblées pour devenir votre cercueil. Une plaque de laiton sous l’étagère du bas raconte l’histoire de cette transformation, et ensuite en la retournant on pourra y inscrire les dates de votre passage sur terre.

Le designer britannique William Warren vous propose même de communiquer avec lui pour que vous puissiez le fabriquer vous même à votre taille.

Une lampe reflet de votre âme.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Envie de créativité? Cette lampe vous permet de choisir l’ambiance que vous voulez créer pour chez vous.

Elaboré par la designer Laura Modoni, la lampe Filo se compose d’un anneau central en bois tenant des tasseaux de bois courbés que vous pouvez facilement glisser pour changer leur position.

Selon le concepteur, la lampe est respectueux de l’environnement et économe en énergie. A l’intérieur de chaque bâton courbé se trouve une lumière LED technologiquement avancé qui se trouve être le résultat des années de recherche du groupe de recherche sur la microélectronique de l’Université de Padoue.

Cette lampe, une pièce artistique, de l’art fonctionnel qui peut transformer une pièce en une démonstration de votre propre personnalité.

Des petits êtres en bois fabriqués à la main.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quelle étrangeté que ces petits animaux « Pol Eno » de l’architecte et ingénieur Andrea Tůmová et Štěpán Kadlec en bois massif tout droit sorti de l’imaginaire de nos enfants. Chaque pièce est unique et vous pouvez même commander votre propre conception, y apporter aussi votre propre bois et tissus. Tous ses petits êtres sont fabriqués soigneusement à la main, poncés, coupés, percés, polis, cousus et collés avec de la colle à base d’eau.

Ces animaux n’ont pas encore été certifié comme jouet.

La fonctionnalité n’est pas drôle.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

« Functionality Kills the Fun »  est une série de meubles « cassés » qui existe pour un principe: la fonctionnalité est surfaite! L’artiste designer Lennart Van Uffelen essaie de trouver les limites des fonctions aux objets.

Les produits deviennent plus intéressants quand ils accomplissent leur mission en partie ou pas du tout. Dans les cas où la fonctionnalité est soumise à l’image que l’on voit, que se passerait il si l’objet était modifié par l’utilisateur lui même en lui donnant de la valeur ajouté?

« Jouer avec les limites de la fonctionnalité conduit à vous interroger en tant que designer et en tant que propriétaire. Il est important de créer une relation forte entre le consommateur et l’objet où l’humour et l’image sont tout aussi important que la fonction », dit l’artiste.

Par exemple, la bibliothèque est éclairée par un lustre mis en place par la force dans l’objet en question. La commode est un objet plus sculpturale. En la divisant en deux au début, elle devient non fonctionnelle mais par l’ajout d’autres pieds différents en font deux coffres fonctionnels. Avec la table, il crée une image humoristique impliquant du bois et une hache, une image pure contrasté par ces deux matériaux que sont le bois et l’acier inoxydable.

 

 

 

 

La modularité à l’extrême.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Voici une collection de meuble modulable selon vos besoins crée par Erik Olovsson et Kyuhyung Cho. La structure en contreplaqué est composé de 25 pièces différentes. Chaque bloc a été inspiré par la forme d’un objet différent et étudié pour tous les types de stockage. Ils peuvent être configurés horizontalement ou verticalement.

Les designers expliquent: « Chaque bloc a été inspiré par des objets spécifiques, la création de différentes formes et tailles, rond pour le vin, en zigzag pour les téléphones, tablettes et ordinateurs portables, ou en pointe pour un livre ouvert. Chaque bloc peut être une cavité accueillant n’importe quel objet, la composition est illimitée.  »

 

La table « Big mama ».

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La table « Big Mama » de Derelict Furniture a puisé ses inspirations en Afrique. Il a été nommé ainsi en l’honneur de la célèbre chanteuse Cesaria Evora, surnommée la « Diva aux pieds nus ». Cette table au design scandinave est faite de matériaux spéciaux – emballage en contreplaqué importé de Russie qui met en avant le fait historique du matériaux utilisé pour en révéler sa beauté.

Elle est réglable sur ses pattes métalliques peints à l’aspect moderne et peut être abaissé ou levé selon les besoins. Ce modéle de tables est fabriqué à la commande et les pieds peuvent être de toutes les couleurs de la palette RAL.

Les champignons poussent partout.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les « Mush » lampes sont issu d’une famille de lampes de chevet sans fil conçus par Claudia Garay, fondatrice du Studio Garay. Ces lampes ressemblent étrangement à des champignons avec des coupoles interchangeable.

La base est fabriqué à partir de bois de hêtre naturel qui abrite la batterie et le mécanisme de LED tandis que la tête est faite en céramique et en bois qui agit comme un diffuseur pour créer un éclairage ambiant chaleureux qui peut être couplé à un variateur en fonction des besoins.

Le faite que cette lampe soit sans fil permet une très grande liberté d’utilisation à différents endroits dans la maison, au bureau, les restaurants, … La lampe a une autonomie de 6 heures avec une charge complète en seulement 2 heures.

L’essaim de lumière.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Comme une luciole dans la nuit, la lampe Swarm (« Essaim ») aurait pu être fabriqué par mère nature. Mais non!  S’est le studio design de Jangir Maddadi qui est a l’origine de cette chose qui s’intégrerait parfaitement dans la nature et serait parfait pour les espaces extérieurs. Le génie de cette lampe réside dans le faite qu’elle parait comme suspendu telle une mouche sans ailes en vol stationnaire.

On peut observer que la lampe est faite de bois, de verre et de métal, la petite touche scandinave! On trouve dans cette lampe une sorte d’équilibre entre un corps en bois assez lourd et une ampoule complexe spéciale Bulbrite qui révèle un motif sculpté de filaments enlacés et qui émane d’elle une lumière chaleureuse et raffinée proposant une conception harmonieuse.

« Swarm » s’intègre bien dans n’importe quel environnement, un bureau, un espace commercial ou alors l’intérieur d’un particulier. La simplicité dans la conception, et le travail fait sur les matériaux font de cette lampe un objet intemporel.

 

 

 

 

Ce tabouret a tout de naturel.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce tabouret fait de pieds de branche tordu est un projet associé de la menuiserie Schindlersalmerón et du charpentier Bereuter de la Forêt de Bregenz . Martin Bereuter contacté par Schindlersalmerón à l’été 2012 après l’envie d’élaborer un projet issue de la thèse de Christoph Schindler (fabricant de mobilier pour les architectes). Cette collaboration s’est concentrée sur les formes du bois cultivés naturellement.

Jusqu’au 19ème siècle , la forme du bois cultivés naturellement était un matériau prisé pour la construction des corps de navires, de voitures et de traîneaux . Cultivé à forme coudée ou fourchue , ces pièces démontrent une performance exceptionnelle en raison de leur orientation interne des fibres . A l’aube de l’industrie et de la normalisation, ces bois ne sont pas les bien venu dans la fabrication du mobilier, généralement tous ces éléments sont considérés comme « bois défectueux » même si ils peuvent être utilisé.

Cette collaboration et le projet porte sur la question: dans quelle mesure il est possible avec l’aide de la technologie de l’information contemporaine à intégrer ces formes dans les conception design?

Les branches fourchues de la série ont été collectées manuellement dans la forêt Uetliberg de la ville de Zurich . Afin d’obtenir un contraste maximal, le siège a été réalisée en MDF CNC blanchi et recouvert d’un revêtement de poudre blanche.