Mois: février 2014

A la poubelle Vanish!!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les vêtements traité par Silic, se nettoie automatiquement. Les liquides rebondissent littéralement du t-shirt. Fabriqué avec la nanotechnologie hydrophobe, ce vêtement, respire et repousse tous ce qui pourrait se déposer dessus, de la soude ou de la bière au ketchup et même du chocolat.

Son créateur Aamir Patel est en partenariat avec un ancien concepteur de la collection Vera Wang pour faire des vêtements design et plus agréable à porter.

Le t-shirt sera disponible en noir ou en blanc, et il est prévu de commencer la production en mai.

Regardez la vidéo de ce produit en action ci-dessous.

Publicités

Un « fucking » Qui est-ce?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

« Jeux de société », quoi? Qu’est ce que s’est?

Tout le monde à du jouer à ce jeux « Qui est-ce », l’un des jeux classiques des années 80. Toute personne qui a grandit dans les années 80 ou début 90 peut se souvenir de ce jeu de devinettes qui implique 24 personnages avec des caractéristiques distinctes.

Un graphiste et illustrateur britannique, Joe Stone, a revisité le « Qui est-ce » basé autour des personnage du film  Pulp Fiction (1994) pour faire un cadeau à l’un de ces amis. Joe Stone explique « j’ai dessiné chaque personnage dans le style du jeu original, faisant bonne note des traits du visage comme la taille du nez, de la taille de la bouche et la couleur des yeux pour s’assurer qu’il fonctionne comme la version originale ».

Malheureusement, ce jeu n’est pas à vendre.

Pliage de porte.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On connaît la porte battante, la porte coulissante, la porte rotative, la porte automatique. La liste est longue… mais un designer a réussi à innover dans ce domaine!

Le designer autrichien Klemens Torggler a crée cette porte pliante qui ressemble à un pliage d’origami.

Klemens Torggler y décrit cette curiosité comme une « porte à panneau-basculant » et précise que les rebords sont « souples » pour éviter de se coincer les doigts. « C’est absolument sans danger », lit-on dans la description de sa vidéo.

Du dentier à la pile.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Niels Bakker, un Hollandais vivant à Hong Kong, a inventé une pile capable de se rechargée en la plongeant…. dans l’eau ! Cette pile, nommée Aquacell, est d’autant plus intéressante qu’elle se rechargerait en 5 minutes et serait écologique.

S’appuyant sur le principe de l’électrolyse, il suffit de dévisser l’embout de la pile et de la plonger dans l’eau pendant 5 minutes. L’eau va alors réagir avec les ions positifs et négatifs situés à l’intérieur de la pile sous forme de poudre. La réaction chimique est terminée lorsqu’il n’y a plus de bulles d’air qui se dégage de l’eau.

Outre l’aspect pratique et peu coûteux de cette pile nouvelle génération, c’est l’aspect écologique de cette dernière qui renforce son intérêt. En effet, l’embout dévissable est constitué de maïs recyclé, mais surtout, les traditionnels produits toxiques et métaux lourds qui composent les piles « normales » sont ici beaucoup moins importants. Les piles Aquacell ne contiennent qu’une feuille de zinc de 1.6 gramme afin de garantir l’électrolyse. Ainsi, le recyclage est grandement facilité, puisque 85% de la pile peut être traitée, contrairement aux autres piles qui ne le sont qu’à 50%.

La Fédération Romande des Consommateurs accueille cette innovation avec intérêt. Tout en mettant quelques points sur les “i”: Aquacell n’est pas une pile rechargeable, activable à l’eau, elle n’est utilisable qu’une fois. Elle empêcherai effectivement que les piles ne se déchargent avec le temps au fond de votre tiroir comme les piles classiques. Sa face « écologique » est aussi sujet à discutions.

Ces nouvelles piles sont déjà commercialisées en Suisse depuis un mois pour un prix de 5 euros le paquet de 4.  Aquacell a prévu une sortie en France courant 2014.

Il ne vous manque maintenant plus qu’a avoir de l’eau!