industrie

Brique tu étais, nouvelle brique tu deviendra.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’industrie de la construction est l’une des parties les plus inutiles de notre société, avec une production étonnante de déchets. Les briques et le béton peuvent être récupérés, mais les petits morceaux finissent souvent dans les décharges ou reste sur place.

Les briques sont de retour avec cette belle idée des concepteurs Youngwoo Park, Hoyoung Lee et Kim Miyeon en ramassant de petits fragments de briques et de béton et en les remettant en état.

L’appareil est un petit robot qui a la forme d’une imprimante et la fonction d’un aspirateur. Il prend les briques cassées dans son bac intérieur, les pulvérise et ajoute de l’eau. La poussière de brique se solidifie en formant une autre brique qui sont tout aussi solide que les première.

Les visuels montrent de nouvelle brique qui ressemble drôlement à nos briques d’enfance les LEGO, enrichit  par de petites protubérances qui servent à verrouiller l’assemblage des blocs entre elles.

Concept très intéressant avec une petite touche d’originalité sur l’esthétique.

Voir les liens:
Une écologie possible pour les matériaux de construction.
EcoArk l’avenir du bâtiment écologique.

Publicités

Une vision surréaliste des choses.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Voici le travail du photographe belge Filip Dujardin, inspiré par l’architecture et les paysages typique. Ces compositions sont profondément surréaliste défiant la fonctionnalité en évitant de créer des mondes utopiques dont les arrangements évoqueraient le romantisme.

Son dernier travail comprend des photographies prises sur la côte française de Deauville et les environs de Guimaraes au nord du Portugal. Ses agencements photographiques sont constitués de bâtiments réels, qui sont ensuite transformées en nouvelles structures fictives avec l’utilisation de techniques de collages numériques. Les formes architecturales, bien que familière, deviennent des environnements oniriques où des éléments sont érigés, insérés, multipliés ou alors plantés de façon improbable.

Ses compositions irrégulières sont à la rencontre du réel et du numérique, et correspondent parfaitement aux milieux naturels. Dans le même temps, la juxtaposition donne une nouvelle dimension au collage photographique et offre un autre point vue sur les trompe-l’œil.

Filip Dujardin, même s’il transforme ces photographies, il garde le meilleur en respectant leur histoire et leur importance culturelle. Son côté surréaliste nous offre une merveilleuse envie d’évasion de l’esprit.

EcoArk l’avenir du bâtiment écologique

Ce diaporama nécessite JavaScript.

EcoARK est un pavillon conçu spécialement pour l’Exposition internationale de Taipei par la société MiniWIZ et entièrement construit avec des bouteilles PET recyclées.

Ce bâtiment écologique, financé par le groupe taiwanais Far Eastern, propose une solution fascinante au problème de l’accumulation des déchets. Sa réalisation a permis le recyclage de 1,5 million de bouteilles en plastique. L’EcoARK fait neuf étages de haut et a accueilli l’Exposition Internationale de fleur de Taipei.

L’idée de ce pavillon est née, selon Far Eastern, du volume phénoménal de bouteilles PET utilisées à Taiwan, soit 4,5 milliards de bouteilles de 600 ml ou 90 000 tonnes chaque année. Sa conception est le résultat de trois années de recherche qui ont abouti au concept de POLLI-bricks, des « briques » translucides aux propriétés isolantes remarquables qui s’encastrent les unes dans les autres et qui peuvent, selon la destination du bâtiment, être ou non laissées vides.

Utilisation des techniques pour diminuer l’empreinte carbone du bâtiment: ventilation naturelle, chute d’eau qui régule la température extérieur de la structure, les POLLI-BRICK ™ qui ont une propriétés d’isolation élevées ainsi qu’un système d’éclairage qui provient de l’énergie solaire capturée au cours de la journée puis restitué la nuit un éclairage à LED EcoARK.

A la mi-mars, l’EcoARK avait attiré 1,5 million de visiteurs parmi les quelque 5,5 millions de personnes qui avaient franchi l’exposition.

Le Pavillon EcoARK a été pensé pour qu’il soit entièrement démontable et puisse se déplacer dans des conteneurs. Le procédé sera montré dans plus de 100 écoles primaires, collèges et lycées partout en Taiwan en vue d’enseigner aux enfants l’importance du recyclage.