florie sainot

De l’or dans des bouteilles.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un vrai coup de foudre pour ce projet créatif et participatif que j’ai pu voir lors de mon passage à la Biennale Internationale du Design de St Etienne 2015 (Salle Hypervital) . C’est avec des réfugiés sahraouis localisés dans des camps au sud-est de l’Algérie, que Florie SAINOT a collaboré afin de réaliser le projet Plastic Gold.

La designer a développé une technique qui permet de transformer des simples bouteilles de plastiques en bijoux précieux, par l’intermédiaire d’un outillage rudimentaire, de peinture et de sable chaud. Le plastique est récupéré dans les alentours des camps et est recyclé. Cette matière, une fois transformée, assume une finalité différente: esthétique. Florie SAINOT enseigne sa méthode aux femmes réfugiées afin qu’elles puissent créer elles-même leurs propres bijoux.

La reprise d’un artisanat local par des groupes de femmes représente une aide pour l’économie locale, et un moyen de préserver le patrimoine culturel des sahraouis: Less is more, ou quand les gros riens du tout prennent forme et font œuvres.