Le Big Bang par Anna Gartforth.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je vous avais déjà parlé de cette artiste Anna Gartforth dans l’article sur le Graffiti Vert et bien là, elle a encore frappé ou fait pousser si je voulais faire un mauvais jeu de mot comme les journalistes.

Son projet nommé « The Big Bang », montré au Club de Russie à Londres pendant l’exposition « The W Project« , avec comme principe de célébrer la Journée internationale des femmes en présentant un éventail d’artistes femmes.

« The Big Bang » est assemblé à partir de centaines de touffes de mousse recueillies à partir des murs de pierre autour de Hackney (un district du Grand Londres). L’installation représente la Terre-Mère comme un éclatement ou une explosion de semence, la naissance de quelque chose.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s