Tomas Saraceno est dans les nuages.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Artiste, architecte et visionnaire, Tomas Saraceno veut, à travers son « utopie réalisable », conquérir l’espace entre le ciel et la Terre.

Son projet d’espaces d’habitation et de vie se décline comme un système de modules flottant dans l’air. Encore étudiant à l’école d’architecture de Buenos Aires, Tomas Saraceno marquait déjà les esprits par son originalité.

Après avoir fréquenté l’École nationale des arts plastiques de Francfort (la Städelschule), il a fondé dans cette ville un studio, employant jusqu’à 35 personnes.

Depuis son exposition à la Biennale de Venise en 2009, les plus grands musées se l’arrachent. Dans le musée berlinois de la Hamburger Bahnhof, Tomas Saraceno a installé des capsules transparentes accrochées à des cordes fines. À New-York, ses modules sont visibles sur le toit-terrasse du Metropolitan Museum pour former une Ville nuage, kaléidoscope réussi de la skyline de Manhattan. Des oeuvres poétiques d’une beauté saisissante qui défient les notions traditionnelles d’espace et de temps.

Le liens Arte d’un reportage fait sur lui

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s